JURY

Jury final 2019

Noomane Fehri

était ministre de l’Économie numérique en Tunisie en 2015 et 2016. Il est connu pour être un réformateur et un leader de l’économie numérique. Son mandat a initié l’émergence d’un écosystème de startups tunisiennes que Noomane a décidé de soutenir par le biais de la « carte de paiement technologique » et de la loi « Startup Act ».

Après 20 ans de carrière internationale dans l’énergie et la technologie, dans 10 pays, il a décidé de se consacrer à la politique. Il a été élu en 2011 à l’Assemblée constituante et réélu à l’Assemblée des représentants du peuple en 2014. En 2017, Noomane a quitté la politique et a fondé B@Labs, un incubateur de start-up lancé avec la BIAT, la première banque privée en Tunisie. À l’automne 2019, il est nommé haut-commissaire au World Business Angels Investment Forum.

Noomane est titulaire d’un master en géophysique de l’ENS-ULM et d’un diplôme d’ingénieur de l’Institut français du pétrole.

Malek Khadraoui

est le président et le cofondateur de l’ONG Al Khatt. Il est aussi  le directeur de publication du média Inkyfada, projet phare de l’organisation, centré sur  le journalisme long-format, le datajournalisme et l’investigation. Il a cofondé l’association Nawaat en 2011 et a été  éditeur en chef de Nawaat.org jusqu’en octobre 2013.

Diplômé en Administration des Affaires , Malek a un intérêt particulier pour le journalisme d’investigation, le datajournalisme et la photographie.

Vera Möller-Holtkamp

est journaliste et chef de projet à la DW Akademie. Elle est responsable de l’implémentation de projets de développement des médias en Tunisie.

Forte de 15 ans d’expérience en journalisme et en développement des médias, elle a occupé les postes de journaliste, de formatrice journalistique et de responsable de projet dans plusieurs pays, notamment le Vietnam, la Colombie, le Pérou, le Guatemala, le Salvador, le Burkina Faso, le Nigéria, le Maroc et la Tunisie.

Amel Saidane

est entrepreneuse, bâtisseuse d’écosystème et experte en transformation numérique. Elle est présidente de TunisianStartups, une association qui donne la parole aux startups tunisiennes. Elle est co-fondatrice d’une startup qui construit une base de connaissances et une plateforme de gestion de carrière.

Elle est également active en tant que consultante en gestion spécialisée dans la transformation numérique et la stratégie d’entreprise. C’est une militante de l’innovation et de la transformation numérique qui agit par exemple comme ambassadrice du réseau Digital Arabia Network pour la Tunisie. Cette plateforme soutient la transformation numérique dans le monde arabe, mais aussi le concours de jeunes pousses et les World Summit Awards pour l’innovation numérique. Elle est également membre du BMW Responsible Leaders Network.

Auparavant, elle a occupé différents postes dans le domaine de la vente et de la gestion des relations avec la clientèle. Collaborant en Tunisie pour les plus grandes multinationales (Microsoft, Siemens, Nokia Siemens), Amel jouit d’une connaissance approfondie du marché tunisien et des pratiques de gestion des ventes et du marketing.

Amel est ingénieure en électrotechnique, diplômée de l’Université Leibniz de Hanovre (Allemagne) et est également titulaire d’un Master of Science in Business in Digital Economy de l’Université du Maryland.