Rwanda : encore des barrières à la réussite de l’éducation inclusive

Vingt ans après l’initiation du programme de l’éducation inclusive, les associations des personnes vivant avec un handicap affirment que ce programme a toujours des barrières qui freinent sa réussite.

L’un des enfants qui fréquentent les écoles pilotes pour éducation inclusive

Selon son étude menée depuis février 2017, la Commission Nationale des Handicapés affirme que les enfants qui fréquentent les écoles pilotes d’éducation inclusive ne sont pas bien encadrés à cause du manque d’enseignants entrainés, des infrastructures non adaptées au mode de vie de ces enfants ainsi que le manque de facilités matérielles.
Les abandons scolaires seraient-ils le résultat du mauvais encadrement des enfants handicapés ?
Selon la Commission Nationale des personnes handicapées au Rwanda, le mauvais encadrement des enfants handicapés qui fréquentent les écoles pilotes d’éducation inclusive engendre les abandons scolaires. Se référant à son étude menée au début de cette année, la Commission dit que jusqu’en février 2017 les enfants handicapés qui avaient abandonné leurs études étaient au nombre de 203 dans le District de Gisagara (sud), 254 dans le District de Ngoma (est) ainsi que 153 dans le District de Rulindo, dans le nord du pays. Cette commission indique qu’à ces enfants s’ajoutent ceux qui ont abandonné leurs études dans d’autres Districts du pays qui n’ont pas été pris en compte dans cette étude.

Malgré les barrières, les efforts ne sont pas inutiles

Même si la réussite du programme d’éducation inclusive est freinée par les barrières ci-haut citées, les enseignants des écoles pilotes ainsi que les parents des enfants qui fréquentent ces écoles s’organisent et font en sorte que les enfants soient bien intégrés. Grâce à cette collaboration parents-enseignants, pas mal d’enfants ont réussi à s’intégrer dans la société.

Pour en savoir plus, suivez ce lien pour écouter l’enrobé.

Selon les statistiques publiés par le ministère de l’éducation en Mai 2017, 1,2% des enfants handicapés sont dans les écoles maternelles, 8.6% ont déjà terminé l’enseignement secondaire et 17% sont dans les écoles artisanales.

Autres articles sur l’accès à l’éducation dans la région des Grands Lacs

Education inclusive au Burundi : la sensibilisation et les centres spécialisés méritent d’être renforcés

RD Congo: la prime scolaire, une bombe à retardement

2 Kommentare » Schreibe einen Kommentar

  1. Pingback: R .D. Congo : la prime scolaire, une bombe à retardement | 3ème rencontre régionale de radios communautaires

  2. Pingback: Education inclusive au Burundi : la sensibilisation et les centres spécialisés méritent d’être renforcés | 3ème rencontre régionale de radios communautaires

Schreibe einen Kommentar

Pflichtfelder sind mit * markiert.